La journée des DAF

Description

Selon la DGFiP, le croisement des données a été à l’origine de 22% des contrôles en 2019 et le Fisc envisage un taux de 50% en 2022. Pour les initiés, cela signifie que la conformité des déclarations et taxes ne suffit plus. Il faut désormais que l’ensemble des déclarations et taxes de l’entreprise soient cohérentes entre elles. C’est encore plus vrai en ces temps de crise, où la trésorerie des entreprises est fortement sous pression. Les professionnels de la fiscalité évoluent sur un chemin de crête, et sous-estimer l’imposition les conduira avec une certitude grandissante vers un redressement fiscal, tandis que la surestimer aura tendance à exaspérer le directeur financier ! Alors comment augmenter le niveau d’exigence et s’assurer de la conformité de l’ensemble de la production fiscale pour éviter de déclencher les alarmes digitales récemment installées sur le bureau du vérificateur ? C’est ce que Cegid vous propose de découvrir au travers de son atelier dédié aux professionnels de la fiscalité, de la comptabilité et de la finance.

En partenariat avec

Interventions Recommandées